Quand j'ai commencé à coudre, ma grande passsion, c'était les sacs : les besaces, les cabas, les sacs de plage...il y en a eu de plus ou moins réussis...et puis je me suis un peu lassée, j'avais un peu fait le tour de la question.

Et puis la semaine dernière, en me promenant dans la galerie de Thread & Needles, j'ai reperé un modèle de sac besace (on ne change pas...) qui me plaisait bien. Par curiosité, j'ai suivi le lien du patron, et j'ai découvert la marque de patrons de sacs Sacôtin que je ne connaissais pas...

Et ce fut vraiment une très bonne surprise :

- les modèles sont sympa, variés et les finitions proposées très complètes (poches, doublures...)

- ce sont des patrons PDF à imprimer donc le prix est très raisonnable

- il y a pleins de tutoriels sur le site pour se lancer dans la couture du simili cuir (c'est un peu ce qui m'avait lassé de coudre des sacs, le simili cuir c'est galère à coudre !), dans la réalisation de poches doublées, etc...

Faible que je suis j'ai craqué sur 3 modèles: la besace Musette, le sac Boston (ça tombe bien je voulais refaire mon sac à langer), et le sac Madison que je vais vous présenter aujourd'hui.

J'ai donc profité de ce dernier long week end pour coudre le sac Madison.

Le patron et les explications qui vont avec sont vraiment très complètes (ce serait difficile de faire plus !). Dans l'absolu, j'aurais été capable de me faire un patron maison pour faire un sac similaire, je l'ai souvent fait jusqu'à maintenant. Mais la qualité des explications, et les nombreuses astuces tout au long de la réalisation sont vraiment très bien faites, et je ne regrette pas d'avoir acheté le patron.

sac madison 1

Côté fournitures, j'ai décidé de piocher uniquement dans mon stock (éternelle résolution, tenue pour cette fois !) pour coudre ces trois sacs.

Comme tissu de base j'avais un coupon de 50 cm de toile de coton Kokka dans les tons beige/vert anis / gris foncé. Je l'ai associé avec un simili cuir vert anis. Pour la doublure, j'ai pioché dans mes très vieux coupons avec une toile de coton aux motifs fleuris.

J'ai quasiment tout suivi pas à pas sauf ces petites modifications :

- les anses : j'ai préferé utiliser directement de la sangle en coton  beige plutôt que de les faire,

- je n'ai pas mis l'épaisseur de molleton, ne voulant pas que le sac soit trop rigide,

- je n'ai pas mis les pieds de sac, ni le fond rigide en jeffytex.

sac madison 4

sac madison 3

L'intérieur du sac est très bien pensé, avec la pochette de séparation centrale doublée et les poches plaquées sur les côtés.

 sac madison 2

sac madison 5

Je n'ai aucune action chez Sacôtin mais c'est vraiment une belle découverte. Je n'ai qu'une hâte, c'est de me lancer dans les prochains modèles. Les finitions proposées sont très appréciables. Bien souvent, les explications vont au plus simple, et il faut se débrouiller pour customiser l'intérieur, ce qui n'est pas le cas ici. Et je pense qu'avec les explications vraiment détaillées, c'est accessbile à tout le monde.

Le seul point délicat dans mon cas, c'est la couture du simil pour la surpiqure du rabat et la surpiquire de finition autour du sac. Même avec un pied en téflon et une aiguille cuir, j'ai arrêté de respirer quelques instants. Surtout ce que sont les coutures les plus voyantes donc pas le droit à l'erreur. Pour m'en tirer le mieux possible, j'ai utilisé un long point (3.5) et aidé le tisssu à avancer car il glissait mal. J'aurais peut être dû glisser une bande de papier sulfurisé entre mon simili et la platine de la machine. A voir pour la prochaine fois.