Le Monde de Ny

08 janvier 2016

Un trop-top citronné

C'est reparti pour une nouvelle année! Je vous la souhaite heureuse, joyeuse et créative !


Pour bien commencer l'année, j'ai profité de mes derniers jours de vacances pour me coudre une petite blouse. Dès sa sortie, j'avais acheté le patron du Trop-Top d'Ivanne S. Plus que par la coupe, j'avais été intriguée par tous les commentaires très positifs sur l'accompagnement technique autour du patron, notamment concernant les possibilités d'ajustement selon les morphologies. Et c'est mérité, le travail de conseils, et d'explications pour la réalisation est impressionnant.

Depuis, d'autres projets sont passés devant, et j'avais aussi un peu peur de me lancer. La coupe du modèle est un peu loose, et ce n'est pas forcément ce qui me va le mieux. Enfin bon finalement je me suis lancée. Et je n'ai pas été deçue.

trop toé

J'ai opté pour la version B qui se coud en tissu non extensible (au contraire des deux autres versions proposées). Ensuite les possibilitées de variation étant très nombreuses (col, basques, poignets de manche, ouverture devant ou derrière..) j'ai opté pour la combinaison suivante :

- col claudine, avec un petit pétale au niveau de l'épaule,

- devant boutonné, dos en un seul tenant,

- manches longues simples,

- encolure finie avec une parmenture, et biais rapporté au niveau des ourlets.

 

Pour le tissu j'ai utilisé un coton de chez Bö Graphik, motifs citrons, dans les tons jaunes/gris. Un vrai régal à coudre et à porter!

Pour la couture, j'ai fait au feeling. Je dois dire que face aux nombreux détails des explications et à la description de toutes les variantes, je me suis sentie un peu perdue, pour savoir par quoi commencer. J'ai donc quasiment tout fait au feeling !

Niveau carure, j'ai coupé une taille 42 au niveau de la poitrine, et une taille 40 au niveau de la taille et des hanches. Au final, j'ai diminué la largueur au niveau de la taille car je préfère quand c'est un peu cintré. J'ai retiré l'équivalent de 2 cm de chaque côté, sur le devant, et sur le dos. Sinon rien à redire sur le reste. Je craignais un peu le pli sur le devant dû aux manches "chauve-souris" mais ce n'est pas gênant au final (à mon humble avis...).

Coté finitions, j'ai fait des coutures anglaises partout, et j'ai fait un ourlet rouloté sur le bas de ma parmenture. J'ai pu tester le pied spécial, offert avec ma machine et j'adore le rendu. Et puis c'est bien plus simple que de mettre un biais !

trop top 5

Concernant l'ouverture devant, elle est purement décorative puisque la blouse peut être enfilée par la tête sans souci. J'ai joué le jeu en faisant les boutonnières et en cousant les boutons mais j'ai cousu les deux pans ensembles entre le second et le quatrième bouton poir éviter que cela ne baille de trop. J'ai mis des boutons de bottine de La Droguerie, en gris et jaune citron.

trop top 4

Pour le col, pour une fois, je n'ai pas mis de passepoil, mais je regrette un peu car finalement on ne voit pas assez l'effet de superposition que je trouve sympa. La prochaine fois, je resterais donc fidèle à mon passepoil ! J'ai fait une sous piqure également pour bien maintenir la parmenture, et quelques points invisibles pour maintenir le col claudine qui avait tendance à rebiquer.

trop top 3

trop top 2

trop top 7


Au final, je suis plutôt contente de la coupe, et même agréablement surprise (j'avais vraiment peur de me retrouver avec une blouse ultra large sans forme mais ce n'est pas le cas). Je suis plus mitigée sur le choix de mon tissu. Je ne suis pas habituée à porter des vêtements à petits motifs. Je pense qu'il faut une tenue plutôt sobre pour éviter l'effet mamie. J'ai pris pincettes pour demander l'avis de Mr, qui valide à ma grande surprise. Ouf moi qui m'attendait à un rejet sans appel !

trop top 9

trop top 6

un intrus en grève de sieste s'est invité...

Posté par Le Monde de Ny à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 décembre 2015

Pour les bébés de l'automne

En octobre et novembre, pas moins de 4 bébés sont nés dans mon entourage : deux petits gars, Anatole et Gabriel sont nés le même jour, chez ma cousine et chez ma copine Aline respectivement, puis Léonie et Emma, des jumelles arrivées début novembre chez mon cousin.

Pour ces bébés d'automne, j'ai cousu des protèges carnet de santé. Ils pourront également être utilisés pour y glisser un petit carnet A5 où raconter les exploits de bébé mois par mois. J'ai fait ça pour Andrea et c'est un joli souvenir que j'aime relire de temps en temps.

protege carnet sante 1

Pour Anatole, le fils de ma cousine, j'ai choisi des tons bleus/corail avec un tissu à motifs très "garçon" que j'aime beaucoup :

 protege carnet sante anatole 1

protege carnet sante anatole 2

Pour Gabriel, le fils de ma copine Aline qui est aussi couturière ;-), j'ai choisi un imprimé rigolo très "garçon également" dans les tons vert qui plairont à la maman, du moins je crois !

 protege carnet sante gabriel 2

protege carnet sante gabriel 3

Pour les jumelles Léonie et Emma, j'ai choisi des tons de rose, avec un tissu de Linnamorrata que j'adore pour Léonie,

protege carnet sante leonie 1

protege carnet sante leonie 2

et un tissu Petit Pan plein de peps pour Emma.

 protege carnet sante emma 1

protege carnet sante emma 2 

23 décembre 2015

Mini jupe - inspiration ethnique

En plein rush des cadeaux de Noel home-made, ma to-do-list n'était pas assez longue, j'ai eu envie de me coudre une tenue pour Noël.

J'ai eu un gros coup de coeur pour plusieurs jupes aux motifs ethniques vue sur la blogo depuis l'été dernier. Il me fallait donc absolument une petite jupe aux motifs ethniques. J'ai reperé de magnifiques jacquards imprimés chez Cousette et chez Pretty Mercerie pour finalement choisir ce motif.

Pour le patron, j'ai utilisé le patron de mini jupe de Christelle Beneytout. J'avais testé ce patron en début d'anné pour une version en molleton, donc ma prise de risque était limitée.

Voici donc la version de Noël ethnique de la mini jupe :

jupe portee 3

 jupe portée 2

 

C'est simple je l'adore ! Et l'homme valide sans réserve pour une fois ! Et puis surtout je suis super fière de mes raccords! Au moment de découper mon tissu, je me suis vraiment demandée ce qu'il m'avait pris de choisir un patron avec des poches, braguette and co avec un tissu pareil. Cela a été la difficulté de cette jupe, ne pas se tromper dans les découpes pour avoir des raccords corrects !

jupe raccords

Niveau ajustement, pour une fois aucune retouche à faire, quel temps gagné! Par contre le tissu n'étant pas du tout stretch, une taille supplémentaire n'aurait pas été inutile pour être vraiment à l'aise, notamment en position assise (je pense à l'après repas de Noël...!!).

Evidemment j'ai rajouté un petit passepoil au niveau de la ceinture, je ne peux pas m'en empêcher !

 jupe passepoil

Les poches invisibles :

jupe poche

La braguette invisible :

 jupe braguette

Le raccord dos presque invisible :

 jupe dos

 Une jupe cousue en une soirée + aucune modification + un super rendu = une couturière heureuse !

Posté par Le Monde de Ny à 14:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30 novembre 2015

Mon calendrier de l'Avent

Pour une fois, j'étais super en avance pour préparer mon calendrier de l'Avent, je l'ai fait début novembre, mais j'ai bien failli être en retard pour vous le présenter !

calendrier avent 2

Cette année j'ai fait simple, et durable! J'ai trouvé un sapin à cases en bois chez Cultura, que j'ai customisé. J'ai peint les tranches des cases en gris, puis collé sur la façade de chacun des tirors un papier aux motifs dorés. Et pour les numéros, ils sont en feutrine rouge. Je les ai collés également.

calendrier avent 4

A la maison, nous sommes assez gourmands, alors évidemment j'ai mis des petits chocolats pour chaque jour.

calendrier avent 4

J'ai également ajouté des petites gommettes pour le mini. Je lui ai fait un petit "sapin de l'Avent", il pourra y coller ses petites gommettes tous les jours. J'espère que cela fonctionnera mais en général il aime bien ce genre d'activité!

calendrier avent 1

Posté par Le Monde de Ny à 21:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

22 novembre 2015

Mon pouf en crochet

Depuis que nous avons emmenagé dans notre nouvelle maison, une de mes activités préferées est de trouver des idées pour la déco de la maison. Et quand je peux, j'aime bien faire moi même, évidemment. Ce que j'aime c'est la tendance rétro-scandinave. Et parmi les objets déco qui reviennent souvent, il y a les gros poufs en cochet.

pouf crochet 3

J'ai cherché des tutos sur le net, pour finalement choisir celui de Minimel. Il m'a fallu 2 grosses pelotes de DMC Zpaghetti (30€ les 2 environ).

Sur le principe, ce n'est pas compliqué, c'est la même technique que pour faire les petits doudous-animaux. Sauf que l'on crochéte avec un crochet n°12 et qu'il faut vraiment des biscottos (et des doigts) en béton. A tel point que j'ai mis plus de deux mois à le finir.
Pour dire vrai, c'est quand même une vraie galère à faire, surtout une fois que l'on a mis le rembourrage (au 2/3 de l'ouvrage), et qu'il faut refermer le pouf. Là on se demande pourquoi on ne l'a pas acheté tout fait et les prix du commerce semblent d'un coup abordable! Mais sans la satisfaction de l'avoir fait, donc finalement on va jusqu'au bout!

D'ailleurs pour le rembourage, voici comment j'ai procédé (il n'y a pas beaucoup d'indications dans le tuto): j'ai fait une envelope dans une chute de jersey gris (le tissu est vsible une fois le pouf fini alors attention au choix de la couleur!). J'ai coupé deux disques du même diamètre que le pouf que j'ai cousu ensemble. puis j'ai découpé une ouverture de 10 cm pour le garnir avec ce que j'avais sous la main: chutes de tissu, billes de polstyrène et ouate de rembourrage. Il faut vraiment beaucoup de rembourrage pour que le pouf soit suffisament rigide. Il faut tendre l'enveloppe en crochet au maximun pour d'obtenir une belle forme.

La garniture est ajoutée au 2/3 de l'ouvrage, et pendant que je finissais l'extérieur au crochet, j'ai fermé l'enveloppe en jersey avec une pince (pour fermer les sachets chez I**A). Cela permet de rajouter de la garniture jusqu'a la fin. Cette étape est vraiment laborieuse, car il faut bien tirer sur les points pour que ce ne soit pas trop lâche. Après ça, j'avais aussi chaud qu'après une scéance de sport !!

InstagramCapture_848d1630-c0bc-4c25-96ce-697b90764326

pouf crochet 2

Enfin, le principal, c'est le résultat, il est très confortable car bien ferme. Toute la famille l'a adopté, et je l'ai fini juste au bon moment car nous n'avons plus de canapé pour quelques semaines, donc ce pouf est bien utile !

pouf crochet 1

 

Posté par Le Monde de Ny à 21:48 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,



13 novembre 2015

Pour les bébés de l'été...

Augustin et Alexandre sont nés en juin chez ma cousine, et en juillet chez ma copine Emmanuelle.

Je ne suis pas très en avance pour les gâter mais j'ai quand même pris le temps de leur préparer une petite bricole home-made.

Ils ont reçu chacun un petit pochon, avec un attache tétine/doudou.

 

Pour Augustin, j'ai choisi une petite pochette à glisser dans le sac à langer pour mettre ses habits de rechange, je pense que ce sera utile pour sa maman.

 pochon dodou 4

pochon dodou 3

Pour Alexandre, même principe mais pour son doudou. Et puis j'ai fait un petit clin d'oeil à ses origines car c'est un bébé franco-belge. Normalement je n'ai pas oublié de couleurs! Ouf !

 pochon dodou 1

 pochon dodou 2

Je reviens très vite vous présenter les surprises cousues pour deux bébés d'automne !

Posté par Le Monde de Ny à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 novembre 2015

DIY - Une table à repasser d'appoint

Je ne sais pas vous, mais moi, le repassage je DETESTE ça... donc je ne fais que le strict minimum. Malheureusement lorsque l'on fait de la couture, difficile d'y échapper pour avoir de jolies finitions, et surtout pour thermocoller (parce que en vrai je ne repasse pas encore pour les jolies finitions^^). Le souci c'est que ma planche à repasser est dans la buanderie, loin de mon coin couture. J'ai donc décidé de remédier à ce très gros problème!

Mon idée c'était de faire deux tables/supports à repasser d'appoint, pour mon bureau, et pour la buanderie afin de pouvoir virer ma planche actuelle qui est moche, qui prend de la place et qui n'a pas besoin d'être si grande vu mon utilisation peu intensive!

J'ai simplement recouvert deux planches de médium avec du molleton classique, puis du molleton inifugé puis avec une toile de coton épaisse. En 15 minutes chrono j'avais mes deux planches, super pratiques et qui ne prennent pas de place :

table repasser 13

table repasser 11

table repasser 12

Si cela vous interesse, je vous propose un petit tuto.

 

Côté fournitures, il faut :

table repasser 1

- une planche de médium de la dimension de votre choix (ici 40 x 80 x 0,6 cm),

- du molleton " classique" (50 cm),

- du molleton inifugé, utilisé pour faire des maniques par exemple, j'en ai trouvé chez Rascol (environ 6€ le m, il en faut 50 cm),

- une toile de coton épaisse (50 cm),

- une paire de ciseaux et une agrafeuse de chantier.

 

Pour la réalisation, c'est très simple :

- découper une ou deux épaisseur de molleton "classique" aux dimensions de la planche de médium. L'agrafer grossièrement (dans les coins cela suffit).

table repasser 2

- découper un rectangle de molleton inifugé, en ajoutant 2 cm de marge tout autour de la planche de médium.

table repasser 3

table repasser 4

- agrafer sur l'envers,  à 1 cm du bord environ, sur tout le tour

table repasser 5

table repasser 6

- découper un rectangle de toile de coton, en ajoutant 5 cm de marge tout autour de la planche de médium.

table repasser 7

- agrafer sur l'envers, en faisant un revers pour  cacher les bords du tissus qui s'effilochent, et en veillant à cacher les surplus de molleton inifugé.

table repasser 8

table repasser 9

Et voilà, c'est déjà terminé !

table repasser 10

Par contre, pas de miracle, je ne suis pas devenue accro au repassage depuis!

Posté par Le Monde de Ny à 22:23 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

05 novembre 2015

Jupe Charlotte - République du Chiffon

Aprés le manteau, je commence tranquillement à coudre mon dressing d'Automne-Hiver 2015.

Voici la jupe Charlotte de la marque République du Chiffon. C'est le premier patron de cette marque que je couds. Je trouvais la coupe de la jupe sympa avec les différents pans qui la composent et les poches plaquées. Le patron en version PDF n'étant pas très onéreuse, je me suis laissée tenter.

jupe charlotte 1

Concernant la présentation des patrons, j'étais un peu déçue, c'est un peu basique, je ne sais pas si les patrons pochettes sont présentés de la même façon? Enfin c'est le contenu et non la forme qui compte !

J'ai choisi de la réaliser dans un tissu Jean Strech trouvé aux Tissus de la Mine (Trélazé - 49).

Pour le choix de la taille, je me suis basée sur la mesure de mon tour de taille et j'ai donc coupé une taille 42.

Ce modèle ne présente pas vraiment de difficultés techniques mis à part la fermeture éclair invisible. J'ai rajouté un petit passepoil discret au niveau des poches.

jupe charlotte 2

Lors du dernier essayage pour ajuster la longueur de la jupe (je suis partie sur la longueur MIDI), je ne suis rendue compte que la jupe était bien trop large pour moi,  alors que la taille était bien ajustée. J'ai donc diminué en largeur les côtés de la jupe :environ 3 cm à partir du bas, pour arriver à 0 au niveau de la ceinture.

A bien y réfléchir j'aurais dû couper une taille 42 au niveau de la ceinture, et une taille 38-40 au niveau du bas de la jupe.

jupe charlotte 5

jupe charlotte 4

Au final, la jupe est plutôt agréable à porter car elle ne me serre pas et le tissu bien élastique, et donc ne remonte cela peu être le cas avec les jupes en jean.

 

 

Posté par Le Monde de Ny à 10:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

31 octobre 2015

Manteau Quart - Pauline & Alice

Voilà j'ai cousu mon « Everest », j'ai fait mon premier manteau avec boutonnières passepoilées, doublure, et tout ce qu'il faut pour avoir un vrai beau manteau d'hiver avec une coupe parfaite : j'ai cousu le manteau Quart de PaulineAlice !

quartcoat 5

Depuis la sortie de ce patron, je l'avais en tête. L'objectif était de le coudre pour cet hiver. J'ai eu un gros coup de cœur pour sa coupe ajustée, et son col qui remonte et protège bien le cou. Sauf que coudre un manteau, doublé qui plus est, ce n'est pas coudre une petite robe ou un top en coton! C'est le projet qui fait peur, et pour lequel il ne faut pas se rater !

Rien que choisir le tissu je n'arrivais pas à me lancer. J'ai cherché des lainages sur internet mais je n'arrivais pas à me rendre compte de leur tombé, et du rendu. Finalement à la fin de l'été, une petite excursion chez Tissus Myrtille à Cholet m'a permis de trouver mon bonheur. Autant pour les tissus imprimés, j’ai du mal à trouver mon bonheur, autant pour les classiques il y a quand même du choix ! Et puis une vendeuse m’a bien conseillée, pour le lainage, la doublure et le thermocollant. Toutes mes fournitures viennent donc de chez Tissus Myrtille (tissus, mercerie, épaulettes) mais à part la doublure des poches qui vient de chez Déco Avenue.

Je n’avais donc plus qu’à me lancer !

Première étape : préparer le patron. J’ai choisi la version PDF donc 50 pages à imprimer, découper et assembler. Soirée palpitante en perspective !

Comme je ne voulais vraiment pas me louper (rapport au prix du tissu, et des heures de travail à venir), j’ai fait comme il faudrait faire pour chaque projet : j’ai fait une toile. Ce n’était pas inutile d’autant que d’après le tableau des mesures, il me faut une taille 44 en haut, et un 40 au niveau de la taille. Ce que m’a confirmé la toile, et à priori pas de modifications supplémentaires à prévoir. Il y aurait peut-être eu besoin d’un petit ajustement au niveau de la découpe poitrine, au niveau de l’emmanchure afin de résorber un petit surplus de tissu mais je ne sachant pas comment modifier le patron à cet endroit, j’ai laissé tomber !

Seconde étape: la découpe de toutes les pièces du manteau et de la doublure ainsi que de l’entoilage. Et l'entoila de toutes les pièces. Une bonne soirée de travail également (et un fer à repasser qui s'en souvient, hum...)

Dernière étape, la plus intéressante il faut bien le dire: la couture. J’ai pris mon temps, pour bien ajuster, et soigner tous les petits détails.

 

Ce qui rend ce modèle très joli ce sont tous ces petits détails justement, que l’on choisit de faire ou non, mais qui font la différence et donne un rendu très « pro ».

 

Je pense aux boutonnières passepoilées. C’est un peu long, il y en a 5 à prévoir mais ce n'est vraiment pas si compliqué, il faut juste être méticuleux.

 quartcoat 4

Il y a également la fermeture éclair au bout des manches. C’est peut-être le détail qui m’a donné le plus de mal, mais j’ai pris le temps de défaire et recommencer pour avoir un rendu qui me convenait !

 quartcoat 3

Et puis il y a la série de plis sur les côté. J’ai hésité à les faire car ce n’est pas trop mon truc et j’avais peur que cela donne un aspect un peu bouffant au bas du manteau si les plis ne tiennent pas en place. Mais en même temps c’est la « coquetterie » du modèle donc ils sont bien là ! Sauf qu'au moment de l'essayage final, ca donnait un effet bouffant qui ne me plaît pas du tout, du coup, j'ai pris mon courage à deux mains (je n'étais plus à 1h près sur ce manteau), et j'ai décousu la doublure et cousu les plis. Cela m'a éviter de découdre toute la pièce, tout en supprimant l'effet bouffant.

quartcoat 8

Les poches qui sont cachées dans la couture du devant/côté :

quartcoat 7

Les boutons avec une touche de doré pour rappeler la fermeture éclair des manches. Ils font très vintage, et donnent un aspect rétro/militaire (militaire anglais selon l'homme !). J'ai hésité et j'hésite encore à mettre des boutons ton sur ton mais en même temps cela donne du caractère au manteau. Je crois que je vais les laisser finalement.

quartcoat 6

J'ai légèrement décalé la rangée de bouton, par rapport à ce qui était indiqué sur le modèle pour que le rendu soit plus cintré (étant donné que j'ai cousu une taille 44 en haut, et 40 à la taille, la coupe cintrée d'origine n'était pas flagrante et donc le manteau était moins seyant).

 Le plus de ce manteau, c’est la doublure, dont le patron est prévu dans le modèle ce qui est assez rare, souvent il faut se débrouiller. Elle est très bien construite avec une parmenture, un pli d’aisance et le petit lien pour accrocher le manteau. Je n’ai pas pu m’empêcher de rajouter un passepoil contrastant entre la doublure et la parmenture, je trouve que donne un petit côté chic (ne me demandez pas pourquoi !). Par contre il faut être patient pour l'assemblage final: entre les boutons, les manches, les boutonnières et le bas de la doublure j'ai passer 2 grosses soirées à coudre à la main (sans compter ce que j'ai défait et refait!)

quartcoat 1

quartcoat 2

Ah oui j’oubliais j’ai également monté les manches avec épaulettes et cigarette comme c’était recommandé, et c’est vrai que cela change tout.

quartcoat 9

Pour la finition, j'ai rajouté des surpiqures sur tout le tour de manteau, sauf sur le bas. Je n'aime pas trop quand les coutures sont gonflées lorsque l'on retourne sur l'endroit. Malgré les épaisseurs, ma machine n'a pas ronchonné et bien piqué tous les points. Et voilà un manteau parfaitement à mon goût, en tout cas j'y ai mis tout mon coeur et ma patience!

 quartcoat 10

Concernant le contenu du patron, il est très bien annoté avec toutes les marques pour ajuster au mieux, les explications sont très claires, et complétées par un pas à pas en photos pour avoir plus de détails. Pour les boutonnières passepoilées et les épaulettes, j’ai également utilisé mon encyclopédie de la couture qui est bien utile pour ce genre de points techniques !

quartcoat 12

quartcoat 11

Ce manteau est le vêtement qui m’a demandé le plus de temps (je pense avoir passé environ 6h de préparation (patron, découpe, entoilage, report des marquages,…), 10h de couture machine et 3-4h de couture à la main mais le résultat en vaut vraiment la peine. Je dois dire que j’en suis très fière. Pendant que je cousais je pensais à ma grand-mère qui était couturière, et je n’ai qu’une hâte c’est d’aller lui montrer !

Je pense qu’il y aura d’autres versions de ce manteau, notamment en trench (avec les variations proposées ici) ou en version courte (comme ici).

Posté par Le Monde de Ny à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30 septembre 2015

Ma merveille - Travailleuse années 50/60

La mode est aux meubles vintages, esprit années 50-60, scandinave et ce n'est pas si facile d'en trouver à bon prix, a moins de passer ses journées sur le bon coin et d'avoir de la chance.

Depuis un moment je cherche une travailleuse années 50-60, avec des pieds compas. J'ai 3 modèles bien précis en tête, dont un graal qui se fait rare mais beaucoup me sont passées sous le nez car trop chères  ou surtout trop loin de ma petite campagne.Du coup j'avais un peu arrêté mes recherches. Par hasard la semaine dernière je m'y suis remise et je suis tombée sur cette merveille, à côté de chez moi, à un super prix et en parfait état !

La voici lorsque que j'ai ramenée à la maison : il y avait quelques traces d'usures sur le plateau supérieur mais rien de plus.

 12065508_10153022387400047_7694794355764077704_n

Pour sa seconde vie, je voulais lui redonner sa teinte naturelle, avec une petite touche de modernité. Je me suis très fortement inspirée de cette version, trouvée sur ce site de revente d'objets vintage.

Je l'ai poncée entierement pour lui redonner sa teinte naturelle.

J'ai juste peint la poignée avec du Bleu Baltique n°3 (Leroy Merlin).

Puis j'ai passé une couche de vernis incolore.

travailleuse années 50 vintage 2

travailleuse années 50 vintage 2

Et depuis j'admire ma merveille ! 

Posté par Le Monde de Ny à 08:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,